La Gazette de Gouzy

> Réflexion, expérimentations et luttes sociales

Login

 

Envie de papier ?

Rendez-vous dans l'un de nos points de diffusion

... ou commandez-nous un exemplaire (par mail contre participation de 1,94 aux frais d'envoi) !

État des dons:

1 282,50 € sur 1 500,00

86%

SOUTENIR

LES DESSINS À CHAUD


Voir tous

Lire la Gazette

Restez informé:

Votre mail:


Retrouvez Gouzy sur:

Facebook

Twitter

Framasphere


Aidez nous à diffuser
la Gazette

 

NOUS VOULONS
DES COQUELICOTS

Nous voulons des coquelicots !
Pour plus d'info, cliquez-ici

La tenace volonté de proposer la paix entre policiers et manifestants

le 27/06/2016 à 16:48 dans Partage d'infos

"Grande manifestation, présence policière massive, vitrines brisées, blessés des deux côtés : le scénario est bien rôdé. Contre lui, des manifestants de Nuit debout et des policiers agissent ensemble pour tenter de stopper la violence.

 Paris, reportage

80.000 selon la préfecture, un million d’après les syndicats. Derrière ce grand écart des chiffres, un constat : à Paris, la manifestation du mardi 14 juin a massivement rassemblé. Venus des quatre coins de la France, des dizaines de milliers de personnes ont défilé entre la place d’Italie et les Invalides, contre le projet de loi travail.

Et c’est un cortège festif mais sous haute surveillance policière qui est parti de place d’Italie vers 14 heures. Au cœur de la foule, un petit groupe d’une vingtaine de manifestants attire l’attention. Autour de leur cou, des pancartes indiquent : « Je suis policier, contre la loi travail et les violences d’État. »"

Article à lire ici : https://reporterre.net/...

Sauf mention spécifique, les images ci-dessus sont extraites de l'article cité et sont la propriété de leurs auteurs.


Tags: violence, police, mobilisation, manifestation, LoiTravail, El Khomri

Les commentaires

Soyez le premier à commenter.

Pseudo:

Mail:

Votre message:

Question : Quelle est la couleur du cheval blanc ?

Réponse :

Retour

^