La Gazette de Gouzy

> Réflexion, expérimentations et luttes sociales

Login

 

Envie de papier ?

Rendez-vous dans l'un de nos points de diffusion

... ou commandez-nous un exemplaire (par mail contre participation de 1,94 aux frais d'envoi) !

État des dons:

1 282,50 € sur 1 500,00

86%

SOUTENIR

LES DESSINS À CHAUD


Voir tous

Lire la Gazette

Restez informé:

Votre mail:


Retrouvez Gouzy sur:

Facebook

Twitter

Framasphere


Aidez nous à diffuser
la Gazette

 

NOUS VOULONS
DES COQUELICOTS

Nous voulons des coquelicots !
Pour plus d'info, cliquez-ici

De Flamanville à Hinkley Point, l’industrie nucléaire française sur la corde raide

le 16/02/2016 à 23:21 dans Partage d'infos

"Alors que l’État français et EDF s’apprêtent à renflouer le groupe Areva en situation de quasi faillite, salariés, contribuables et usagers sont appelés à payer le prix de la restructuration à plusieurs milliards d’euros de la filière nucléaire française. Parallèlement, confrontée à une fronde sans précédent en interne, EDF a une nouvelle fois repoussé la décision finale de construire deux nouveaux réacteurs EPR outre-Manche, à Hinkley Point - un projet qui apparaît de plus en plus comme une fuite en avant aux conséquences incalculables. De la France à la Chine, de la Grande-Bretagne à l’Inde, les nuages s’amoncellent pour l’industrie nucléaire française."

Article à lire ici : http://multinationales.org/...

Sauf mention spécifique, les images ci-dessus sont extraites de l'article cité et sont la propriété de leurs auteurs.


Tags: nucléaire, France, Areva, faillite

Les commentaires

Soyez le premier à commenter.

Pseudo:

Mail:

Votre message:

Question : Combien font deux + quatre ?

Réponse :

Retour

^