La Gazette de Gouzy

> Réflexion, expérimentations et luttes sociales

Login

 

Envie de papier ?

Rendez-vous dans l'un de nos points de diffusion

... ou commandez-nous un exemplaire (par mail contre participation de 1,94 aux frais d'envoi) !

État des dons:

1 282,50 € sur 1 500,00

86%

SOUTENIR

LES DESSINS À CHAUD


Voir tous

Lire la Gazette

Prochain numéro
à l'automne 2018

Restez informé:

Votre mail:


Retrouvez Gouzy sur:

Facebook

Twitter

Framasphere


Aidez nous à diffuser
la Gazette

 

NOUS VOULONS
DES COQUELICOTS

Nous voulons des coquelicots !
Pour plus d'info, cliquez-ici

Pourquoi le ministère de l’Agriculture continue-t-il d’entraver les alternatives aux pesticides ?

le 07/02/2016 à 16:16 dans Partage d'infos, modifié

"L’enquête de Cash Investigation diffusée le 2 février rappelle un scandale sanitaire toujours à l’œuvre : les pesticides cancérigènes, mutagènes ou reprotoxiques qui sont déversés par milliers de tonnes chaque année, dans tous les départements. Qu’en est-il des alternatives à ces molécules chimiques de synthèse ? La loi d’avenir agricole de juillet 2014 devait favoriser la commercialisation des préparations naturelles comme le vinaigre blanc, le sucre ou l’argile. Or, le décret permettant leur mise sur le marché traîne au milieu des piles de dossiers du ministère... À ce jour, pulvériser sur ses cultures une tisane de plantes reste passible de poursuites. Quant à l’agriculture bio, sans pesticides, elle n’est pas suffisamment soutenue."

Article à lire ici : http://www.bastamag.net/...

Sauf mention spécifique, les images ci-dessus sont extraites de l'article cité et sont la propriété de leurs auteurs.


Tags: agriculture, pesticides, cash investigation

Les commentaires

Soyez le premier à commenter.

Pseudo:

Mail:

Votre message:

Question : Combien font deux + quatre ?

Réponse :

Retour

^