Le monde de Gouzy http://gouzy.darkentworld.fr/ La Gazette de Gouzy est une « gazette » bimestrielle et gratuite de bande dessinée. Elle est gérée par un collectif autonome qui n'a pas de statut juridique. Elle s'adresse à tou-te-s celles et ceux qui s'interrogent sur notre « société », voire qui œuvrent déjà pour le changement social. La Gazette de Gouzy entend relayer des réflexions, expérimentations et se faire écho de luttes sociales. Elle essaie également de s'inscrire dans une démarche d' « éducation populaire ». À la manière de certains médias alternatifs (comme CQFD), la « gazette » cherche à éviter tout dogmatisme. Assa Traoré : « On demande juste un droit, une vérité et une justice » http://gouzy.darkentworld.fr/art-459-Assa-Traore-On-demande-juste-un-droit-une-verite-et-une-justice http://gouzy.darkentworld.fr/art-459-Assa-Traore-On-demande-juste-un-droit-une-verite-et-une-justice <p style="text-align: justify;"><strong><img src="images/pict/art-459-1.jpg" alt="" /></strong></p> <p style="text-align: justify;">&nbsp;</p> <p style="text-align: justify;"><strong>Le 19 juillet 2016, Adama Traor&eacute;, jeune fran&ccedil;ais d'origine malienne, d&eacute;c&eacute;dait lors de son interpellation par la gendarmerie. Depuis, sa famille et leurs soutiens ne cessent de r&eacute;clamer V&eacute;rit&eacute; et Justice&nbsp;: V&eacute;rit&eacute; pour Adama et Justice &eacute;gale pour tous. &Agrave; ce jour, trois plaintes ont &eacute;t&eacute; d&eacute;pos&eacute;es par la famille, pour &laquo;&nbsp;violences volontaires ayant entra&icirc;n&eacute; la mort sans intention de la donner&nbsp;&raquo;, &laquo;&nbsp;non-assistance &agrave; personne en danger&nbsp;&raquo; et &laquo;&nbsp;faux en &eacute;criture publique et d&eacute;nonciation calomnieuse&nbsp;&raquo;. Cette qu&ecirc;te de v&eacute;rit&eacute; se paie cependant au prix fort, celui d'un acharnement de l'&Eacute;tat. &Agrave; l'occasion de la venue d'Assa Traor&eacute;, l'une des s&oelig;urs d'Adama, &agrave; Plourin-l&egrave;s-Morlaix (29) pour le festival &laquo;&nbsp;L'autre c'est toi, c'est moi&nbsp;&raquo;, La Gazette de Gouzy l'a rencontr&eacute;e. Entretien.</strong><br /><br /><br /><strong><em>La Gazette de Gouzy</em>&nbsp;: Votre avocat, Yassine Bouzrou, vient de demander une reconstitution des faits, c'est-&agrave;-dire de l'interpellation d'Adama par les gendarmes. Pouvez-vous m'en dire plus sur cette demande&nbsp;?</strong><br /><br /><em><strong>Assa Traor&eacute;</strong></em>&nbsp;: Aujourd'hui, pour notre avocat, il est important de demander cette reconstitution pour imposer le plus rapidement possible une mise en examen de ces gendarmes et surtout pour conna&icirc;tre la v&eacute;rit&eacute; et le r&ocirc;le de chacun dans la mort de mon fr&egrave;re le 19 juillet 2016. Que chacun puisse reprendre son r&ocirc;le, pas mon fr&egrave;re malheureusement et que l'on puisse amener le plus rapidement possible une mise en examen sur toutes les plaintes qu'on a pu porter sur les gendarmes. Parce qu'aujourd'hui, il y a beaucoup de mensonges. On a besoin que cette reconstitution soit quelque chose de tr&egrave;s fort dans l'aspect judiciaire et surtout, d'apporter un rapport de force avec la justice parce que le jour de la reconstitution, si elle est accept&eacute;e, les trois juges seront pr&eacute;sents, les gendarmes seront pr&eacute;sents, les grad&eacute;s seront pr&eacute;sents et peut-&ecirc;tre aussi des personnes d'&Eacute;tat. Donc aujourd'hui, on veut que nos soutiens soient &agrave; nos c&ocirc;t&eacute;s, on veut pouvoir apporter un rapport de force tr&egrave;s fort et que le monde entier suive cette reconstitution parce qu'on la rendra publique.<br /><br /><strong>En juillet dernier, vous d&eacute;clariez qu'il y avait de fortes chances que la mise en examen des gendarmes li&eacute;s au d&eacute;c&egrave;s d'Adama soit prononc&eacute;e assez rapidement, ce qui serait une &eacute;tape importante dans la recherche de v&eacute;rit&eacute; que vous poursuivez. Cette mise en examen ne s'est toujours pas produite. Avez-vous des nouvelles des proc&eacute;dures en cours&nbsp;?</strong> <br /><br />Il y a une proc&eacute;dure qui doit se d&eacute;rouler au mois de mai et en fait, la juge veut attendre cette proc&eacute;dure pour prononcer, ou non, cette mise en examen. Elle nous l'avait promis depuis tr&egrave;s longtemps, &ccedil;a a pris &eacute;norm&eacute;ment de temps et aujourd'hui, on veut lui imposer cette reconstitution pour ne pas qu'elle nous balade encore longtemps et pour qu'elle prononce la mise en examen. La v&eacute;rit&eacute;, elle est l&agrave; et on la veut tout de suite. On l'attend depuis tr&egrave;s longtemps, on arrive aux deux ans et il n'y a toujours pas de mise en examen et &ccedil;a, c'est inadmissible. Si on n'obtient pas ce qu'on veut, on redescendra dans les rues, on ira au tribunal de Paris et on fera autant de bruit que l'on pourra. <br /><br /><strong>&Agrave; la fin du livre &laquo;&nbsp;Lettre &agrave; Adama&nbsp;&raquo;, publi&eacute; en mai 2017<sup>1</sup>, vous citiez alors votre avocat, Yassine Bouzrou, selon lequel il est &laquo;&nbsp;possible de faire preuve aujourd'hui d'un optimisme raisonnable.&nbsp;&raquo; Presque un an apr&egrave;s, partagez-vous toujours aujourd'hui ce sentiment&nbsp;?</strong><br /><br />Quand je vois la fa&ccedil;on dont se d&eacute;roule le combat de certaines familles, oui, parce qu'il faut savoir que nous on a ramen&eacute; beaucoup de v&eacute;rit&eacute;s. Tout de suite ils ont criminalis&eacute; mon fr&egrave;re. On leur a dit que c'&eacute;tait faux. On a demand&eacute; une contre-autopsie tr&egrave;s rapidement qui a d&eacute;menti la premi&egrave;re autopsie. On a fait dessaisir un procureur. On a fait d&eacute;payser l'affaire de mon fr&egrave;re. On a eu trois juges au mois de janvier, chose tr&egrave;s rare dans une affaire de violence polici&egrave;re. On a eu une nouvelle expertise qui a confirm&eacute; la n&ocirc;tre. Donc, quand je vois tout &ccedil;a et quand je vois qu'il y a encore des familles pour lesquelles cinq ans apr&egrave;s, il n'y a toujours pas eu de contre-autopsie et qu'il n'y a pas d'avanc&eacute;es, on peut garder cet optimisme dans le combat.<br /><br /><strong>Malgr&eacute; le non-lieu prononc&eacute; le 23 f&eacute;vrier dernier &agrave; l'encontre de votre fr&egrave;re Bagui<sup>2</sup>, l'acharnement judiciaire se poursuit &agrave; l'encontre de la famille Traor&eacute;. Des proc&egrave;s sont pr&eacute;vus en avril. Pouvez-vous faire un point sur les proc&eacute;dures en cours contre vos fr&egrave;res&nbsp;?</strong> <br /><br />Normalement le 22 mars, Bagui aura quatre proc&egrave;s dans la m&ecirc;me journ&eacute;e, notamment pour une extorsion de fonds de 50 euros. En fait, &agrave; travers tous ces proc&egrave;s, on pointe le ridicule du syst&egrave;me judiciaire de Pontoise. Il y a un r&eacute;el acharnement sur la famille Traor&eacute;. Ils n'ont tellement rien qu'ils vont gratter au plus profond du ridicule pour nous amener toutes les proc&eacute;dures et les proc&egrave;s qu'ils peuvent nous mettre sur le dos, parce qu'ils ont &eacute;t&eacute; humili&eacute;s. Quand on leur dit qu'ils mentent dans l'affaire Adama, que l'affaire leur est enlev&eacute;e, que le procureur est dessaisi, ils se sentent humili&eacute;s. Aujourd'hui, ils nous le font payer &agrave; Pontoise parce que c'est aussi un combat contre la justice &agrave; Pontoise qui nous apporte des proc&egrave;s &agrave; tout va qui n'ont aucun sens. Aujourd'hui, on a une affaire d'extorsion de 50 euros sur le t&eacute;moin principal de la mort d'Adama. Au mois d'Avril, Yacuba aussi sera au tribunal parce qu'il a mis le pied devant la porte de cette gendarmerie le 19 juillet 2016. Aujourd'hui, il est accus&eacute; d'intrusion et de violence sur les gendarmes. Voil&agrave; jusqu'o&ugrave; va le ridicule dans le combat qui est le n&ocirc;tre pour nous faire taire. Mais derri&egrave;re ce ridicule, le nerf de la guerre, c'est l'argent parce que pour chaque proc&eacute;dure, il y a de l'argent &agrave; sortir. Donc oui, ils nous atteignent au niveau financier, mais on veut surtout que l'opinion publique puisse voir comment le syst&egrave;me judiciaire est anti-d&eacute;mocratique avec la famille Traor&eacute;.</p> <p style="text-align: justify;">&nbsp;</p> <p style="text-align: justify;"><img src="images/pict/art-459-2.jpg" alt="" /></p> <p style="text-align: justify;"><br /><strong>Selon vous, l'ind&eacute;pendance de la justice a t-elle &eacute;t&eacute; largement bafou&eacute;e jusqu'&agrave; aujourd'hui&nbsp;?</strong><br /><br />Je ne serais pas l&agrave; sinon. Je ne serais pas aujourd'hui &agrave; Morlaix. Normalement, je n'aurais pas &agrave; me d&eacute;placer s'il n'y avait pas une justice &agrave; deux vitesses et si on avait le droit &agrave; la justice comme tout le monde. On ne qu&eacute;mande personne. On demande juste un droit, une v&eacute;rit&eacute; et une justice dans la mort de mon fr&egrave;re. Si on s'est d&eacute;plac&eacute;s dans toutes ces villes de France et &agrave; l'international, c'est que la justice ne nous &eacute;coute pas. On n'a pas &agrave; faire cela normalement. Bien s&ucirc;r qu'il n'y a pas de justice. Nous, on nous fait subir des actes anti-d&eacute;mocratiques dans un pays qui clame dans le monde entier libert&eacute;, &eacute;galit&eacute;, fraternit&eacute;. <br /><br /><strong>L'&eacute;lection d'Emmanuel Macron en mai 2017 a-t-elle chang&eacute; quelque chose &agrave; ce qui ressemble fort &agrave; un acharnement sans fin&nbsp;?</strong><br /><br />Pas du tout. Cela n'a rien chang&eacute;. Apr&egrave;s, il faut savoir que pour arriver jusqu'ici aujourd'hui, on l'a fait tout seul, sans l'aide d'aucun politicien, &agrave; part Pouria Amirshahi<strong><sup>3</sup></strong> qui a eu le courage d'en parler &agrave; l'Assembl&eacute;e Nationale. Aujourd'hui, Emmanuel Macron fait comme si on n'existait pas, mais on va arriver sur son cas. Pour l'instant, on a ces choses-l&agrave; &agrave; g&eacute;rer mais quand on arrivera au cas d'Emmanuel Macron, on viendra &agrave; lui.<br /><br /><strong>Ces derni&egrave;res ann&eacute;es, les violences polici&egrave;res ont d&eacute;bord&eacute; les quartiers populaires o&ugrave; elles sont ancr&eacute;es de longue date. La r&eacute;pression &agrave; l'encontre du mouvement social contre la loi travail l'illustre bien. Au-del&agrave; des diff&eacute;rences, quel est selon vous le rapport entre les violences polici&egrave;res &agrave; l&rsquo;&oelig;uvre dans les quartiers populaires et celles qui ont davantage touch&eacute; les classes moyennes&nbsp;?</strong> <br /><br />Il n'y a pas de diff&eacute;rence. La seule diff&eacute;rence qui existe, c'est que dans les quartiers populaires, &ccedil;a fait plus de trente ans que &ccedil;a existe. C'est &ccedil;a la diff&eacute;rence. Les violences, elles, sont les m&ecirc;mes. Elles sont diff&eacute;rentes aussi parce que les gens des classes moyennes ne se feront pas tuer. Il y aura beaucoup plus de bless&eacute;s. Malheureusement R&eacute;mi Fraisse en est mort mais les nombreux tu&eacute;s dans les quartiers populaires restent des enfants d'immigr&eacute;s, des Noirs, des Arabes, ceux qui n'ont pas la bonne religion ou ceux qui n'ont pas la bonne couleur et ce, depuis des d&eacute;cennies, depuis plus de quarante ans maintenant. Quand on arrive sur les violences li&eacute;es &agrave; la loi travail, malheureusement, on ne se rend compte que maintenant que ces m&ecirc;mes violences sont subies elles aussi dans les quartiers populaires depuis d&eacute;j&agrave; tr&egrave;s longtemps. Apr&egrave;s, ce qui est int&eacute;ressant, c'est que c'est un combat que l'on va porter ensemble, c'est &ccedil;a qui est fort. C'est un combat que l'on doit et que l'on va porter ensemble, m&ecirc;me si il y a un d&eacute;calage dans le temps entre les violences subies. Nous, le combat d'Adama Traor&eacute;, on veut que ce soit un combat rassembleur parce que la France divise son peuple et quand un peuple est divis&eacute;, c'est plus facile d'attaquer une partie de la population. Mais quand on se l&egrave;ve ensemble pour renverser cette mauvaise France, on est plus fort.</p> <p style="text-align: justify;">&nbsp;</p> <p style="text-align: justify;"><img src="images/pict/art-459-3.jpg" alt="" /></p> <p style="text-align: justify;">&nbsp;</p> <p style="text-align: justify;"><strong>Le samedi 17 mars, le comit&eacute; V&eacute;rit&eacute; et Justice pour Adama a particip&eacute; &agrave; la &laquo;&nbsp;marche des solidarit&eacute;s&nbsp;&raquo; au c&ocirc;t&eacute; notamment d'autres collectifs de familles victimes de violences polici&egrave;res, ce qui n'avait pas &eacute;t&eacute; le cas l'an dernier. Est-ce le signe d'un d&eacute;but de &laquo;&nbsp;convergence des luttes&nbsp;&raquo;&nbsp;?</strong><br /><br />On a toujours converg&eacute;, toujours. Le comit&eacute; Adama est dans la convergence. On se d&eacute;place sur toutes les luttes. Si l'an dernier on n'y &eacute;tait pas all&eacute;s, c'est pour d'autres raisons qui respectaient nos convictions, nos principes et nos valeurs. <br /><br /><strong>Une id&eacute;e forte du livre &laquo;&nbsp;Lettre &agrave; Adama&nbsp;&raquo; est quand vous affirmez que les jeunes issus des quartiers populaires, ceux que l'on d&eacute;signe comme &laquo;&nbsp;issus de l'immigration&nbsp;&raquo;, veulent pleinement participer &agrave; la construction de la France, mais en sont exclus. Quelles formes prend cette exclusion au quotidien&nbsp;?</strong><br /><br />Par des meurtres et de la violence, parce qu'aujourd'hui quand on vient tuer le 19 juillet 2016, on ne vient pas tuer Adama Traor&eacute; parce qu'il y aurait une &laquo;&nbsp;liste&nbsp;&raquo;, on vient tuer des Adama Traor&eacute;. Mon fr&egrave;re est mort &agrave; cause d'un syst&egrave;me, un syst&egrave;me qui depuis des d&eacute;cennies pointe le doigt sur ces jeunes d&egrave;s leur scolarit&eacute;, leur orientation professionnelle et ce, dans les quartiers. Pour les policiers et les gendarmes qui viennent dans les quartiers, ces jeunes sont d&eacute;shumanis&eacute;s &agrave; leurs yeux. Ils ne les voient pas comme des humains. On les traite, on leur crache dessus, on les frappe ou on les tue, malheureusement. Mais on ne les voit pas comme des personnes pouvant participer &agrave; la construction de ce monde, participer &agrave; la construction de la France et surtout participer &agrave; la construction de leur vie. C'est ce syst&egrave;me l&agrave; qui vient tuer nos fr&egrave;res sous couvert de l'&Eacute;tat. <br /><br /><strong>Dans le livre, vous &eacute;voquez aussi le r&ocirc;le de l'&eacute;cole qui participe aussi en tant qu'institution d'&Eacute;tat &agrave; cette exclusion&hellip;</strong><br /><br />On pourrait faire un livre sur l'exclusion de tous ces jeunes par l'&eacute;cole. Le doigt reste point&eacute; sur eux et l'&eacute;cole ne va pas faire en sorte de changer cela. On va les marginaliser. On va les stigmatiser. On va les mettre dans une case, dans une orientation qu'ils n'auront m&ecirc;me pas choisie. Ce sont des jeunes qui ne seront pas forc&eacute;ment valoris&eacute;s. Ce sont des jeunes que l'on ne va regarder que d'un seul &oelig;il, alors qu'on pourrait les voir diff&eacute;remment. Ils sont cat&eacute;goris&eacute;s et on les envoie ensuite directement dans ces quartiers parce que quand il y a un &eacute;chec scolaire, quand il y a un rejet de l'&eacute;cole, on les enferme dans une zone g&eacute;ographique qui reste le quartier.<br /><br /><strong>Dans &laquo;&nbsp;Lettre &agrave; Adama&nbsp;&raquo;, vous refusez l'expression de jeunes &laquo;&nbsp;issus de l'immigration&nbsp;&raquo; qui aurait pour effet de masquer l'histoire coloniale de la France. L'emploi de ces termes, est-ce le signe que la France n'a pas v&eacute;ritablement tourn&eacute; la page de la colonisation&nbsp;?</strong><br /><br />La France n'assume m&ecirc;me pas son histoire de l'esclavage. La France a &eacute;t&eacute; piller en Afrique. On a fait des esclaves et des objets sexuels des hommes et des femmes.. On a exerc&eacute; de la violence sur eux mais on n'en parle jamais dans les manuels scolaires. La France a colonis&eacute; plusieurs pays et on n'en parle pas dans les manuels scolaires. On leur a fait subir des viols, de la violence et des violences polici&egrave;res. On n'en parle pas. La France a tu&eacute; en mai 67 en Guadeloupe une importante population noire. On n'en parle pas dans les bouquins. Aujourd'hui, la France est encore dans un &Eacute;tat colonisateur, dans un id&eacute;al colonisateur et tant qu'elle n'aura pas assum&eacute; son histoire, on n'arrivera pas &agrave; avancer. On va pointer les &Eacute;tats-Unis parce qu'on ne peut pas parler de ce qu'il se passe chez soi alors qu'il se passe ici exactement la m&ecirc;me chose. <br /><br /><strong>Dans le livre, vous parlez d' &laquo;&nbsp;ennemis de l'int&eacute;rieur&nbsp;&raquo; au sujet des jeunes hommes &laquo;&nbsp;issus de l'immigration&nbsp;&raquo;&hellip;</strong><br /><br />Eux nuisent. Le jeune gar&ccedil;on &laquo;&nbsp;issu de l'immigration&nbsp;&raquo; va nuire. On va le rejeter. On va le renvoyer. Il ne peut pas participer &agrave; la construction de cette France. La femme exotique, quant &agrave; elle, sera un fantasme pour l'homme blanc. Elle va moins nuire donc le traitement sera diff&eacute;rent.<br /><br /><strong>Vous avez &agrave; de nombreuses reprises d&eacute;clar&eacute; que la France a besoin d'une &laquo;&nbsp;belle r&eacute;volution&nbsp;&raquo;. Quels en seraient les contours&nbsp;?</strong> <br /><br />Bien s&ucirc;r qu'il nous faut une r&eacute;volution. Pourquoi a-t-on peur d'une r&eacute;volution aujourd'hui&nbsp;? Les gens veulent une r&eacute;volution mais ils ont peur. Si nous aujourd&rsquo;hui, nous disposons de tous les droits que nous avons, c'est parce que des personnes se sont battues pour que nous puissions les avoir. Des personnes ont fait des r&eacute;volutions avant nous. Des personnes ont fait en sorte que nous ayons des droits, pour pouvoir avancer, s'exprimer et dire ce que l'on a envie. Pourquoi nous, on ne la ferait pas cette belle r&eacute;volution&nbsp;? Il faut renverser cette &laquo;&nbsp;mauvaise France&nbsp;&raquo;, r&eacute;cup&eacute;rer cette &laquo;&nbsp;bonne France&nbsp;&raquo; et laisser des droits meilleurs pour ceux qui arriveront apr&egrave;s nous.<br /><br /><strong>Quelle est la meilleure mani&egrave;re aujourd'hui de soutenir votre combat pour la v&eacute;rit&eacute; et la justice&nbsp;?</strong><br /><br />Aujourd'hui, il faut relayer l'information le plus possible. Il faut &laquo;&nbsp;liker&nbsp;&raquo; la page Facebook &laquo;&nbsp;<a title="La v&eacute;rit&eacute; pour Adama" href="https://www.facebook.com/La-v%C3%A9rit%C3%A9-pour-Adama-160752057668634/" target="_blank">La v&eacute;rit&eacute; pour Adama</a>&nbsp;&raquo;, aller sur <a title="Twitter" href="https://twitter.com/laveritepradama" target="_blank">Twitter</a> et surtout, il faut nous aider dans le combat financi&egrave;rement parce que l'argent est le nerf de la guerre. Tout est financ&eacute; de l'autre c&ocirc;t&eacute;. Pour les gendarmes, l'&Eacute;tat finance tout. Nous, la mort de mon fr&egrave;re n'&eacute;tait pas pr&eacute;vue. On n'avait pas mis d'argent de c&ocirc;t&eacute; pour le meurtre de mon fr&egrave;re. Nous sommes les victimes et nous devons tout payer. Nous avons mis en place une cagnotte o&ugrave; les gens peuvent faire des dons<sup><strong>4</strong></sup>. Si 1000 personnes nous donnent un euro&hellip; c'est important. Il y a aussi les t-shirts qui sont en vente &agrave; 10 euros et il y a le livre &laquo;&nbsp;Lettre &agrave; Adama&nbsp;&raquo; que vous pouvez trouver dans toutes les librairies ou sur internet. Chaque livre achet&eacute; contribuera aux frais judiciaires.<br /><br />Propos recueillis par Gwenha&euml;l Blorville le 18 mars 2018.</p> <p style="text-align: justify;"><strong>Cr&eacute;dit photo </strong>: &copy; NnoMan - Collectif OEIL.</p> <p style="text-align: justify;">&nbsp;</p> <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: medium;"><strong>Publi&eacute; en PARTENARIAT avec </strong></span><span style="font-size: medium;"><strong>R&eacute;volution Permanente</strong></span><span style="font-size: medium;"><strong> :</strong></span></p> <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: medium;"><strong> <a href="http://www.revolutionpermanente.fr/">http://www.revolutionpermanente.fr/</a></strong></span></p> <p style="text-align: justify;"><a href="http://www.revolutionpermanente.fr/" target="_blank"><img src="images/pict/art-459-4.jpg" alt="" /></a></p> <p style="text-align: left;"><span style="color: #808080;">___________________________</span></p> <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: small;"><strong>Notes</strong></span></p> <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: small;">[1] Assa Traor&eacute; (avec Elsa Vigoureux), Lettre &agrave; Adama, &eacute;ditions du Seuil, Paris, 2017, 17 euros.</span></p> <p style="text-align: justify;"><a href="http://www.seuil.com/ouvrage/lettre-a-adama-assa-traore/9782021368994" target="_blank"><img src="images/pict/art-459-5.jpg" alt="" /></a></p> <p style="text-align: justify;">&nbsp;<span style="font-size: small;">[2] Bagui Traor&eacute; &eacute;tait accus&eacute; d'avoir mim&eacute; des pistolets avec ses mains envers des gendarmes. Le fr&egrave;re d'Adama, qui affirmait avoir simplement effectu&eacute; le signe caract&eacute;ristique du rappeur Jul, a &eacute;t&eacute; relax&eacute; le 23 f&eacute;vrier dernier par le tribunal de Pontoise.</span></p> <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: small;">[3] Pouria Amirshahi a &eacute;t&eacute; d&eacute;put&eacute;, sous l'&eacute;tiquette du Parti socialiste, de juin 2012 &agrave; juin 2017. Il a depuis quitt&eacute; le Parti socialiste.</span></p> <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: small;">[4] La cagnotte de soutien au comit&eacute; V&eacute;rit&eacute; et Justice pour Adama est accessible ici&nbsp;: <a href="https://www.okpal.com/adama-traore">https://www.okpal.com/adama-traore</a></span></p> <p style="text-align: justify;"><a href="https://www.okpal.com/adama-traore" target="_blank"><span style="font-size: small;"><img src="images/pict/art-459-6.jpg" alt="" /></span></a></p> <p style="text-align: justify;">&nbsp;</p> Mon, 26 Mar 2018 22:45:04 GMT+2 Soutien http://gouzy.darkentworld.fr/art-458-Soutien http://gouzy.darkentworld.fr/art-458-Soutien <p>Test</p> Sun, 18 Feb 2018 00:31:10 GMT+2 Notre-Dame-des-Landes : le projet d'aéroport est abandonné http://gouzy.darkentworld.fr/art-457-Notre-Dame-des-Landes-le-projet-d_aeroport-estabandonne http://gouzy.darkentworld.fr/art-457-Notre-Dame-des-Landes-le-projet-d_aeroport-estabandonne <p><img src="images/pict/art-457-1.jpg" alt="" /></p> <p style="text-align: justify;">"Le Premier ministre a annonc&eacute; ce mercredi [17 janvier] la d&eacute;cision d&rsquo;abandon du projet d&rsquo;a&eacute;roport de Notre-Dame-des-Landes. C&rsquo;est une magnifique victoire pour un mouvement de r&eacute;sistance de plusieurs d&eacute;cennies. &Agrave; Paris et sur la Zad, l&rsquo;&eacute;quipe de Reporterre vous raconte tous les d&eacute;tails."</p> Mon, 22 Jan 2018 01:23:56 GMT+2 Édouard Philippe : « Le choix se formalise désormais ainsi : “Notre-Dame-des-Landes ou le réaménagement de Nantes Atlantique” » http://gouzy.darkentworld.fr/art-456-Edouard-Philippe-Le-choix-se-formalise-desormais-ainsi-Notre-Dame-des-Landes-ou-le-reamenagement-de-Nantes-Atlantique- http://gouzy.darkentworld.fr/art-456-Edouard-Philippe-Le-choix-se-formalise-desormais-ainsi-Notre-Dame-des-Landes-ou-le-reamenagement-de-Nantes-Atlantique- <p><img src="images/pict/art-456-1.jpg" alt="" /></p> <p style="text-align: justify;">"&Eacute;douard Philippe a parl&eacute; mercredi midi 13&nbsp;d&eacute;cembre. Son intervention et le rapport des trois m&eacute;diateurs sont &agrave; &eacute;couter et &agrave; t&eacute;l&eacute;charger dans cet article. Ainsi que les explications des m&eacute;diateurs, les r&eacute;actions des diff&eacute;rentes parties, et le dossier de cette &eacute;tape cruciale de l&rsquo;histoire de Notre-Dame-des-Landes."</p> Sat, 16 Dec 2017 15:05:16 GMT+2 La forêt contre les déchets nucléaires : au bois Lejuc, c’est dans les arbres qu’on résiste http://gouzy.darkentworld.fr/art-455-La-foret-contre-les-dechets-nucleaires-au-bois-Lejuc-cest-dans-les-arbres-quon-resiste http://gouzy.darkentworld.fr/art-455-La-foret-contre-les-dechets-nucleaires-au-bois-Lejuc-cest-dans-les-arbres-quon-resiste <p><img src="images/pict/art-455-1.jpg" alt="" /></p> <p style="text-align: justify;">"L&rsquo;&eacute;picentre de la lutte contre la poubelle nucl&eacute;aire de l&rsquo;Andra se trouve au bois Lejuc, pr&egrave;s de Bure. Depuis juin 2016, les opposants y organisent la r&eacute;sistance, entre cabanes arboricoles et espaces communs."</p> Sat, 25 Nov 2017 15:01:33 GMT+2 À Bure, contre le désert nucléaire, habitants et néo-paysans font revivre la campagne http://gouzy.darkentworld.fr/art-454-A-Bure-contre-le-desert-nucleaire-habitants-et-neo-paysans-font-revivre-la-campagne http://gouzy.darkentworld.fr/art-454-A-Bure-contre-le-desert-nucleaire-habitants-et-neo-paysans-font-revivre-la-campagne <p><img src="images/pict/art-454-1.jpg" alt="" /></p> <p style="text-align: justify;">"Venus &agrave; Bure pour s&rsquo;opposer &agrave; la poubelle nucl&eacute;aire, des activistes ont choisi de s&rsquo;installer dans la Meuse pour enraciner la lutte. Malgr&eacute; la constante pression polici&egrave;re, ils cultivent de multiples projets et regardent avec les habitants vers le long terme."</p> Fri, 24 Nov 2017 15:02:51 GMT+2 Les monnaies locales, un moyen efficace pour lutter contre la spéculation financière et les délocalisations ? - Basta ! http://gouzy.darkentworld.fr/art-449-Les-monnaies-locales-un-moyen-efficace-pour-lutter-contre-la-speculation-financiere-et-les-delocalisations-Basta- http://gouzy.darkentworld.fr/art-449-Les-monnaies-locales-un-moyen-efficace-pour-lutter-contre-la-speculation-financiere-et-les-delocalisations-Basta- <p><img src="images/pict/art-449-1.jpg" alt="" /></p> <p style="text-align: justify;">"Voil&agrave; maintenant sept ans que la premi&egrave;re monnaie locale compl&eacute;mentaire, l&rsquo;Abeille, a &eacute;t&eacute; lanc&eacute;e en France. Cr&eacute;&eacute;es apr&egrave;s la crise financi&egrave;re pour encourager l&rsquo;&eacute;conomie locale et les bonnes pratiques environnementales, dynamiser les territoires tout en freinant la sp&eacute;culation, elles sont aujourd&rsquo;hui plusieurs dizaines en France. Une premi&egrave;re carte de paiement a m&ecirc;me &eacute;t&eacute; lanc&eacute;e en Eusko, la monnaie locale des Pays Basques. D&rsquo;autres villes et r&eacute;gions, en Angleterre ou en Allemagne, connaissent aussi un essor de ces monnaies citoyennes. En France, le minist&egrave;re de l&rsquo;Economie et des Finances va-t-il encourager cette innovation ou l&rsquo;entraver&nbsp;?"</p> Sat, 11 Nov 2017 15:03:54 GMT+2 Mais pourquoi donc les femmes victimes de violences ne portent-elles pas plainte ? http://gouzy.darkentworld.fr/art-448-Mais-pourquoi-donc-les-femmes-victimes-de-violences-ne-portent-elles-pas-plainte- http://gouzy.darkentworld.fr/art-448-Mais-pourquoi-donc-les-femmes-victimes-de-violences-ne-portent-elles-pas-plainte- <p>&nbsp;<img src="images/pict/art-448-1.jpg" alt="" /></p> <p style="text-align: justify;">"<em>&laquo;&nbsp;Pourquoi les victimes n&rsquo;ont-elles pas port&eacute; plainte&nbsp;?&nbsp;&raquo;,</em> se sont interrog&eacute;s certains hommes, via les r&eacute;seaux sociaux, suite &agrave; l&rsquo;&eacute;mergence des hashtags #balancetonporc et #metoo, et &agrave; la succession d&rsquo;accusations des viols ou de violences commises par plusieurs personnalit&eacute;s publiques. Voici pourquoi."</p> Fri, 10 Nov 2017 12:09:44 GMT+2 A Bonn, la COP 23 sur le climat s’ouvre sans enthousiasme http://gouzy.darkentworld.fr/art-447-A-Bonn-la-COP-23-sur-le-climat-souvre-sans-enthousiasme http://gouzy.darkentworld.fr/art-447-A-Bonn-la-COP-23-sur-le-climat-souvre-sans-enthousiasme <p><img src="images/pict/art-447-1.jpg" alt="" /></p> <p style="text-align: justify;">"La&nbsp;COP23&nbsp;s&rsquo;ouvre ce lundi &agrave; Bonn, sous la pr&eacute;sidence des &icirc;les Fidji. Objectif, d&eacute;finir un mode d&rsquo;emploi pour l&rsquo;accord de Paris, qui vise &agrave; contenir le r&eacute;chauffement climatique sous la barre des 2&deg;C. Mais l&rsquo;annonce du retrait des Etats-Unis et les ambivalences de l&rsquo;Union europ&eacute;enne menacent les n&eacute;gociations."</p> Mon, 06 Nov 2017 18:57:16 GMT+2 Climat ? La bataille du Premier ministre Edouard Philippe pour maintenir sa centrale à charbon http://gouzy.darkentworld.fr/art-446-Climat-La-bataille-du-Premier-ministre-Edouard-Philippe-pour-maintenir-sa-centrale-a-charbon http://gouzy.darkentworld.fr/art-446-Climat-La-bataille-du-Premier-ministre-Edouard-Philippe-pour-maintenir-sa-centrale-a-charbon <div class="chapo"> <div style="text-align: justify;"> <p><img src="images/pict/art-446-1.jpg" alt="" /></p> <p>"Emmanuel Macron avait promis la fermeture des centrales &agrave; charbon, confirm&eacute;e pour 2022 par le plan Climat de juillet. Probl&egrave;me&nbsp;: depuis des ann&eacute;es, &Eacute;douard Philippe bataille ferme pour maintenir la centrale du Havre jusqu&rsquo;au moins 2035. R&eacute;cit d&rsquo;une obsession &eacute;nerg&eacute;tique."</p> </div> </div> Sun, 05 Nov 2017 15:04:16 GMT+2 Financer le second numéro http://gouzy.darkentworld.fr/art-445-Financer-le-second-numero http://gouzy.darkentworld.fr/art-445-Financer-le-second-numero <p>&nbsp;</p> <p><img src="images/pict/art-445-1.jpg" alt="" /></p> <p><span id="fbPhotoSnowliftCaption" data-ft="{">Le premier num&eacute;ro de la "nouvelle formule" de La Gazette de Gouzy est d&eacute;sormais financ&eacute; !</span><span id="fbPhotoSnowliftCaption" data-ft="{"><br />RDV en janvier 2018 pour le d&eacute;couvrir ! <span title="&eacute;motic&ocirc;ne wink"><img src="images/pict/art-445-2.jpg" alt="" /></span></span></p> <p><span id="fbPhotoSnowliftCaption" data-ft="{">Cependant, il nous reste encore &agrave; financer le 2nd num&eacute;ro, puis le 3&egrave;me... <br /> <br /> SOUTENEZ-NOUS : <a href="http://lagazettedegouzy.fr/soutenir" rel="nofollow" target="_blank" data-lynx-mode="async" data-lynx-uri="https://l.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Flagazettedegouzy.fr%2Fsoutenir&amp;h=ATOP6Ra0xw9NivQLQSzdgukLM7nnh4VL2RnjeLjrXT0hqa9yy_Cis76OBvwRZsFY7GBBZPdAHY7uv0ZuiPjJRY0OSMoyqfjYqcL7Ktx5SoUcpYNa8msBlQ35bI5bQpjQM5PeQ8R-_UPg2zswOpdaGtKRJ8z-IhodBj_pYaVo1TWLEpp6O1O23gHQX1BIH2QyIP9ah8GcEN442XDM7iuqzImG9Ab7QnrRfQ5WKXPF6MReeA">http://lagazettedegouzy.fr/soutenir</a></span></p> Sat, 04 Nov 2017 22:04:06 GMT+2 Beurre : une « pénurie » liée aux pratiques des multinationales http://gouzy.darkentworld.fr/art-444-Beurre-une-penurie-liee-aux-pratiques-des-multinationales http://gouzy.darkentworld.fr/art-444-Beurre-une-penurie-liee-aux-pratiques-des-multinationales <p><img src="images/pict/art-444-1.jpg" alt="" /></p> <p style="text-align: justify;">"Le beurre manque dans les lin&eacute;aires de certains magasins. Une absence qui ne rel&egrave;ve pas d&rsquo;une p&eacute;nurie de lait chez les producteurs, mais d&rsquo;&nbsp;&laquo;&nbsp;un probl&egrave;me de n&eacute;gociations commerciales entre industriels laitiers et distributeurs&nbsp;&raquo;, selon la F&eacute;d&eacute;ration Nationale des Producteurs Laitiers&nbsp;[1]. Ces derniers jours, plusieurs actions ont &eacute;t&eacute; organis&eacute;es par des agriculteurs dans des grandes surfaces pr&eacute;cisant dans des tracts&nbsp;:&nbsp;&laquo;&nbsp;Ce magasin manque de beurre parce qu&rsquo;il ne veut pas le payer &agrave; son juste prix&nbsp;!&nbsp;&raquo;."</p> Fri, 03 Nov 2017 15:13:49 GMT+2 Un recueil de soutien http://gouzy.darkentworld.fr/art-443-Un-recueil-de-soutien http://gouzy.darkentworld.fr/art-443-Un-recueil-de-soutien <p><img src="images/pict/art-443-1.jpg" alt="" /></p> <p><strong>La Gazette de Gouzy, c'est aussi un magnifique "recueil de soutien" !&nbsp;<span title="&eacute;motic&ocirc;ne wink"><img src="images/pict/art-443-2.jpg" alt="" /><br /></span></strong></p> <p>Toujours disponible !&nbsp;</p> Thu, 02 Nov 2017 23:57:12 GMT+2 La voiture électrique, ou l’externalisation de la pollution http://gouzy.darkentworld.fr/art-442-La-voiture-electrique-ou-lexternalisation-de-la-pollution http://gouzy.darkentworld.fr/art-442-La-voiture-electrique-ou-lexternalisation-de-la-pollution <p><img src="images/pict/art-442-1.jpg" alt="" /></p> <p style="text-align: justify;">"Dans une publicit&eacute; radiophonique, une actrice se vantait r&eacute;cemment de sauver la plan&egrave;te parce qu&rsquo;elle roulait en voiture &eacute;lectrique. Bien que tourn&eacute;e sur le ton de la d&eacute;rision, cette publicit&eacute; r&eacute;sume la communication trompeuse autour de ces v&eacute;hicules, vendus comme parfaitement propres."</p> Wed, 01 Nov 2017 15:19:40 GMT+2 Chers médias libres, Le Média vous salue fraternellement http://gouzy.darkentworld.fr/art-441-Chers-medias-libres-Le-Media-vous-salue-fraternellement http://gouzy.darkentworld.fr/art-441-Chers-medias-libres-Le-Media-vous-salue-fraternellement <p><img src="images/pict/art-441-1.jpg" alt="" /></p> <p style="text-align: justify;">"L&rsquo;annonce du lancement de Le M&eacute;dia a froiss&eacute; une partie des m&eacute;dias alternatifs. Dans cette tribune, un de ses fondateurs inscrit l&rsquo;action du projet t&eacute;l&eacute;visuel dans l&rsquo;&laquo; histoire de l&rsquo;information alternative &raquo; et invite &agrave; travailler en commun."</p> Wed, 01 Nov 2017 12:09:04 GMT+2